LES RÉALISATEURS

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mélanie Pavy Après un double cursus de maîtrise en Histoire et en Ethnologie, Mélanie Pavy est pendant quelques mois assistante auprès d’Agnès Varda. Cette rencontre décisive l’oriente vers le cinéma. Elle obtient un master en réalisation documentaire puis se forme au montage, comme assistante sur les films de Claire Simon, Atiq Rahimi et Nikita Mikhalkov, avant de devenir chef-monteuse sur de nombreux films documentaires et quelques fictions. Dans le même temps, elle entreprend ses propres réalisations, des projets personnels ou collectifs, qu’elle élabore dans le cadre de résidences artistiques. Elle croise dans son travail, les outils de l’anthropologie et du cinéma, dans une démarche à la frontière de l’art et de la recherche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Idrissa Guiro est un réalisateur  franco-sénégalais. Avant de faire du cinéma il est un membre reconnu de la scène street art parisienne. C’est durant cette période qu’il trouve par hasard, dans les tunnels du métro, un vieil appareil Nikon FM avec lequel il fera ses premières images.  Il s’intéresse dés lors à la photographie documentaire et entreprend plusieurs voyages au long cours, d’abord de la corne de Afrique jusqu’au Sahel puis à travers l’Asie et l’Amérique Latine. Une période de rencontres, de recherches et d’apprentissage qui dure 7 années pendant lesquelles il commence à travailler comme photographe indépendant avant de se tourner vers le cinéma documentaire. Son travail comme cinéaste a été montré et primé dans de nombreux festival internationaux. Pour développer Cendres, Idrissa Guiro est pensionnaire  de la Villa Kujoyama (Villa Médicis asiatique), à Kyoto durant 7 mois. II vit aujourd’hui entre le Sénégal,  la France et l’Asie où il se rend très régulièrement. Il mène parallèlement des projets très personnels et des documentaires pour la télévision.

Publicités